Cantique de l’ombre

22 septembre.

Lecture-découverte de la Cantate à trois voix, spectacle phare du NTB pour lequel H. Ronse avait eu l’idée géniale de faire faire les décors à Jephan de Villiers.

« Éteins promptement cette lumière qui ne me permet de voir que ton visage! »

P1030588

Cette mise en scène de Ronse, du texte de Claudel (joué au NTB en février 1984 et en juin 1988) est encore, dans la mémoire de ceux qui ont pu la voir, un pur enchantement. Avec Marie Poumarat, Corinne Coderey et Marie-Ange Dutheil.

http://www.aml-cfwb.be/aspasia/spectacles/recherche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s