Un lundi au théâtre de la balsamine

Où l’on apprend qui est Mouche et où elle est. P1030725Ma copine Isabelle M. a connu Mouche lorsqu’elle travaillait au théâtre Varia, en 2001 mais pas moyen de mettre la main sur les coordonnées de Mouche.

Ce week-end j’ai demandé à Julien Roy si Mouche n’était pas la photographe Nicole Hellyn tout simplement. Je m’étais embrouillée, nous avions parlé de deux femmes photographes, Nicole et Mouche. Mouche est celle qui vit dans le sud de la France avec un écrivain. Et l’écrivain est Christian Baggen, mais Julien n’a pas leurs coordonnées non plus.

Lundi, à la Balsamine, je rencontre Marie-Astrid A. une autre copine. Je lui parle du Théâtre Viaduc et de cette photographe que je recherche: Mouche. Mouche? Elle la connaît très bien. Elle était partout Mouche, dans tous les théâtres. Oui, c’est la compagne de l’écrivain Christian Baggen, avec qui Marie-Astrid a travaillé. Ils sont dans le sud de la France? Non!!! Pas du tout! Dans le sud de l’Espagne. Marie-Astrid les a connus quand elle bossait sur L’homme qui avait le soleil dans sa poche [1], de Jean Louvet, au Varia. Et on parle de Jean Louvet.

Plusieurs heures après, on reprend : Mais comment s’appelle-t-elle alors Mouche? Marie-Astrid connaît Mouche et Cricket (le mari). Mais Mouche, son nom? Mystère. Mais Sylvia B. doit savoir. En attendant, Marie se souvient  de L’homme qui avait le soleil dans sa poche. Elle était régisseuse et elle assassinait tous les soirs Julien Lahaut depuis les coulisses. Christian, l’écrivain mari de mouche, lui avait montré comment. C’est lui qui avait crée l’effet. Finalement nous sommes sorties sous la pluie avec Sylvia qui m’a dit comment s’appelait Mouche. Son nom c’est Danièle Pierre.

 

[1] Mise en scène de Philippe Sireuil avec notamment dans la distribution Catherine Bady et Janine Godinas, en 1982.

NB Julien Lahaut est un communiste qui a crié « Vive la République » pendant que le jeune roi Baudoin prêtait serment. Il fut assassiné et on ne sait toujours pas par qui! C’est paraît-il le premier assassinat politique en Belgique qui n’existe que depuis 1830.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s