1er Juillet

P10407611er juillet. Je fais les cent pas dans ma rue. Je suis au téléphone avec Paul Anrieu. Il a retrouvé une cassette du Vieil homme d’Alexandrie. Quand j’ai contacté Paul Anrieu, je n’avais qu’une idée en tête: Le vieil homme d’Alexandrie. Spectacle que Ronse a mis en scène en septembre 1982 (il y a 34 ans). Textes de Durrell, Cavafy, Forster. S’il y a un spectacle sur lequel je veux en savoir plus c’est celui-là. Quels sont les textes choisis par Ronse? Jusque-là personne ne sait me dire. Marcel Dossogne ne retrouve pas la brochure dans ses boîtes, les Archives et Musée de la Littérature ne l’ont pas. Récemment Paul Anrieu est revenu en Belgique. Il a lui aussi joué dans cette pièce. Jusque-là c’était impossible de le contacter. Si je tiens tant à ce spectacle c’est pour Laurence Durrell mais je sais maintenant que le vieux poète du Quator d’Alexandrie, c’est Cavafy. Le Vieil homme d’Alexandrie c’est donc lui. On s’est beaucoup téléphoné. Chaque fois que je l’appelle je suis dans la rue, je ne sais pas pourquoi. J’ai peur de le déranger. Avec son déménagement, il ne s’y retrouve pas dans ses affaires. Et malgré le temps qui passe je le rappelle toujours trop tôt. Je n’ose plus. Là  c’est lui qui m’appelle. Il m’apprend qu’il a retrouvé un enregistrement de la pièce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s