Extraits sonores

Paul Anrieu évoque Vanité (texte de Michel Butor) trente ans plus tard, rue du Viaduc.

Benoît Verhaert a joué pour la première fois dans son adaptation du texte de Camus au Nouveau Théâtre de Belgique. C’était en octobre 1997, au moment où Henri Ronse se fait arrêter.

Veronika Mabardi écrit pour le théâtre (entre autre) depuis 1989. Sa première pièce, Cassandre Graffiti est jouée pour la première fois au NTB en 1989.

Extrait de Miettes de mémoires, une production de l’Atelier de Création Radiophonique (France Culture) diffusée il y a tout juste 17 ans, en avril 1999.  Merci à Julien Roy pour cette découverte.

Colette Emmanuelle raconte la rue du Viaduc. Le 122 est devenu un théâtre, mais c’est sa maison d’enfance.

Claudine Charles, une visite à l’improviste.

Frédéric Dussenne a bien connu le NTB, Henri Ronse et aussi l’écrivain Paul Willems dont il est question ici.

 

Anne-Marie Loop, une phrase de Kantor résonne rue du Viaduc .

N’oubliez pas : si vous connaissez quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui est entré un jour dans le théâtre de la rue du Viaduc, faites-moi signe !

 

Fanny Roy m’a accompagnée dans les locaux du Nouveau Théâtre de Belgique, à l’abandon. Fanny se souvient du temps passé dans ces murs.

 

Julien Roy me raconte la création de son spectacle Nijinsky, le fou de dieu, crée le 19 mars 1991, rue du Viaduc, pour 10 représentations.

 

Catherine Bady, grande comédienne habituée du Nouveau Théâtre de Belgique me raconte sa rencontre avec Marcel Carné.

 

Julien Roy se souvient du spectacle Le gardien de tombeau (Kafka) joué avec l’Ile des morts (Strindberg) au NTB du 11 janvier au 5 février 1984.

Publicités